nous sommes vivants et cent fois par jour le monde est possible

Longtemps j’ai cru que je ne réussirais pas à vivre. Que je n’aurais pas de travail, pas d’amis, pas d’amour. Que je serais comme un fantôme, un mannequin de poussière, sans but. La mort serait peut-être la meilleure solution, la plus douce. Longtemps je me suis battu contre ces pensées. Je les repoussais comme on passe son temps à écoper l’eau qui pénètre dans une maison pendant une inondation. Puis un jour on s’en fout de la maison, on décide de se sauver de soi-même. Il y a un acte de foi à faire pour vivre quand on a l’impression que rien n’est donné et que l’impossible ferme toutes les portes. Une sorte de folie à se dire : Je vais m’en sortir, mes pas vont prendre appui sur ce vide qui m’entoure et je vais marcher, et ce sont mes pas qui vont construire le sol qui manque. Il ne faut pas croire aux larmes, mais se moquer d’elles, se moquer de nos impressions de fatalité. Oui c’est une sorte de folie que de ne pas croire ce que notre corps nous dit et ce que notre esprit nous assène. Mais c’est une folie qui sauve, et qui nous permettra de vivre. C’est presque un rite initiatique, un baptême du feu. Ne pas se croire, ne pas croire notre voix intérieure, ce petit saboteur qui nous dit que c’est foutu, que nous ne changerons pas, que nous sommes maudits. Fuck it. Nous sommes de la matière. Lâchons prise sur ces choses tristes. Laissons les quitter notre corps et notre esprit. Nous sommes vivants et cent fois par jour le monde est possible.

Erin m’a invité à dîner au restaurant en haut de la tour Montparnasse. Nous sommes arrivés vers 22h après une heure à se promener dans le quartier derrière la gare, immeubles de verre, cercles de bâtiments crème, désert humain. Le dîner était parfait. Paris devant nous, tout en lumière. Je lui ai offert un pendentif avec trois chauve-souris. Nous nous sommes tenus la main et embrassés. Nous avons parlé, hésité, nous nous sommes regardés. Ce fut une belle soirée.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.