Ne pas baisser la garde

Rester l’esprit clair, être prêt à ce que tout disparaisse, ne pas s’attacher aux choses, se serrer les coudes. Je lis le livre d’Hilberg sur le génocide juif, et c’est peu dire que c’est terrifiant. De telles choses se passent. Tout est fragile, nous ne sommes à l’abri de rien. L’horreur arrive, elle sort de la nuit et emporte tout. Soyons prêts.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.