le mariage de l’humilité et de l’arrogance

Jean-Pierre Melville disait qu’il n’était pas ambitieux, mais qu’il avait de l’ambition dans ce qu’il faisait. La nuance est importante. Les ambitieux sont à aplatir à coups de batte de base-ball. Mais dès que l’on fait quelque chose, il faut se battre pour ça, pour que cette œuvre soit belle et animée par un souffle qui la portera. Dans un mélange d’extrême humilité et d’arrogance.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.