le bonheur est un apaisement

Mon téléphone a sonné, je ne connaissais pas le numéro, j’ai décroché, soupçonnant un appel de ma banque ou un client qui avait besoin que je l’aide à abattre des arbres ou faire disparaître une voiture. Rien de tout ça. C’était une éditrice au sein d’une grande maison d’édition parisienne. Le comité de lecture a rendu un avis enthousiaste. Elle m’a lu la fiche de lecture et même si je me flatte de ne pas être sensible à la flatterie, j’ai été flatté. Un instant. C’était très louangeur. Alors il y a des éléments qu’ils aiment moins. Mais rien de grave. Nous avons pris rendez-vous pour le 2 mars. Le bonheur est un apaisement. Mon premier roman publié. Bon dieu, ça fait du bien. Alors même que ce livre n’est pas encore sorti (il devrait paraître en septembre), je prends déjà des notes pour le suivant. Pas encore de titre (je rame sur cet aspect). Je vous tiens au courant.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à le bonheur est un apaisement

  1. Catherine dit :

    >Magnifique !

  2. Pit dit :

    >Merci Catherine. Des nouvelles bientôt :-)

Les commentaires sont fermés.