l’amitié entre artistes

Laurent Sagalovisch fait des siennes ici. C’est la première fois que Laurent me dit qu’il aime un de mes livres, et ça fait dix ans qu’on se connait. On se débrouille comme on peut avec les livres des amis. Ce n’est pas toujours simple. Je me souviens qu’une fois Laurent a refusé de participer à un vote pour l’attribution d’une bourse parce qu’il me connaissait. Résultat je n’avais pas eu la bourse. J’ai été un peu surpris, mais cet homme est un mélange d’intégrité et de sale caractère. Et ça se respecte. Avec ma folie, ça se complète bien. Dans son papier, ce n’est pas ce qu’il dit sur le livre qui me touche le plus.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.