éloge de la légèreté

Je suis trop fatigué pour écrire un éloge de la légèreté, des petits mots, des fous rires, des bêtises que l’on se raconte, des jolies et bizarres choses qu’on imagine. Mais le cœur y est. Soyons légers. Certaines choses sont graves, c’est vrai, mais c’est déjà les entamer, les vriller, commencer à les détruire que d’en rire, de ne pas les prendre trop au sérieux. :-)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.