radio

Arnaud Viviant a parlé de La nuit a dévoré le monde au Masque et la Plume. On m’a dit qu’il a aimé. Guy Debord cite Viviant dans Cette mauvaise réputation, et il en dit du bien. C’est rassurant. Il reste que beaucoup de choses me dépassent. Je me demande comment je réagirai si un critique que je n’aime pas aime mon livre. Il vaut mieux se tenir loin, et ignorer tout de tout le monde. Comme je vis loin de Paris, que je ne lis pas la presse française, que je n’écoute pas la radio, que je ne regarde pas la télé, les informations m’arrivent par les amis, les librairies, les livres, les conseils, les discussions. Il y a beaucoup de choses que j’ignore et que je m’acharne à continuer à ignorer. L’émission est écoutable ici.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.